lundi , 26 février 2024
20232023CérémoniesGaleriesMédiasNews

Saint-Michel 2023 à Saint-Thégonnec Loc-Eguiner

Section UNP 290:   

Les Parachutistes finistériens au Pays des enclos paroissiaux pour la Saint-Michel

Samedi 08 octobre 2023, effervescence dans la commune de Saint-Thégonnec-Loc-Éguiner. Après Moëlan-sur-Mer dans le sud du département, madame Solange CREIGNOU, maire de la commune de Saint-Thégonnec accueille avec grand plaisir les adhérents et amis de la section UNP  » Capitaine Marcel CLÉDIC « 

La région et plus particulièrement sa commune, est dotée d’une très grande  richesse architecturale avec en particulier dans l’enclos paroissial de l’église Notre-Dame  l’un des plus beau ossuaire de Bretagne.

Dès 09h30, le centre de la commune s’anime, les véhicules en provenance des quatre coins du département  stationnent sur les parkings réservés pour l’occasion . Chacun et chacune prend plaisir à se retrouver et à communiquer. Le ton est donné, météo très agréable , participation des adhérents et amis de bonne facture. Les différentes zones à atteindre durant la matinée (église- monument aux Morts – Photo de groupe – zone de saut – salle communale)  se situent dans un rayon de 150 mètres.

Christian, le maître de cérémonie rassemble l’ensemble des participants , puis donne le Top, pour le déplacement vers l’église. Cornemuses en tête,  le cortège s’ébranle  en prenant la direction de l’enclos paroissial. Jean-Marc maître des lieux pour quelques temps, nous a préparé le terrain. Emplacements des autorités, des paras, des porte-drapeaux et de la garde d’honneur de notre bannière, tout est réglé comme du papier à musique. Le Père Homanès, peut célébrer sa messe , en toute sérénité. Comme d’habitude les membres du bureau sont sollicités pour les lectures, le port de la croix , et nos dames pour la quête traditionnelle. Alain, notre président , adresse un message de remerciements, et nous rappelle la longue liste de nos amis qui nous ont quitté depuis notre dernière Saint-Michel. A l’issue, bérets vissés sur la tête, la section entonne la Prière du Para. Magnifiquement chantée, les amis et paroissiens remercient  les chanteurs par des applaudissements nourris. 

Toujours sous la houlette de notre Christian,  à peine sortie de l’église,  il se charge de mettre en configuration, le dispositif pour la cérémonie devant le monument aux Morts. Très rapidement chacun trouve sa place. Madame Solange CREIGNOU, maire de la commune , adresse un message de bienvenue et sa fierté, d’avoir dans sa ville un aussi important rassemblement devant le monument aux Morts. A son tour le président de la section UNP du Finistère porte à notre connaissance, le message du président national de l’Union Nationale des Parachutistes, le général Vincent Guionie.

Le moment est venue d’honorer les noms des Morts inscrits en nombre sur le monument. Une première gerbe est déposée au nom de l’UNP29et UNC29. Le président départemental de l’UNP et le chef de section de l’UNC local dépose une gerbe au pied du monument , ils sont accompagnés, par la colonelle Charlotte Tournant, commandant le Groupement de Gendarmerie du Finistère et le général ® Henri Salaün, membre de la section UNP29.

Madame Solange CREIGNOU, dépose une deuxième gerbe. Elle est accompagnée par monsieur Sylvain Le Berre, directeur départemental de l’ONaCVG et deux jeune élus du Conseil Municipal des Jeunes.

Les dix-sept drapeaux présents s’inclinent, lors de la sonnerie aux Morts. Une vibrante  » Marseillaise »  est chantée par l’ensemble des personnes présentes. La cérémonie se termine après que les autorités aient salué les port-drapeaux.

La cérémonie terminée, le maître de cérémonie réajuste le dispositif de façon à pouvoir remettre quatre Mérite UNP, médailles ayant pou but de récompenser les actions effectuées au profit de notre section et association. Une médaille échelon Argent et trois médailles échelon Bronze sont ainsi remises par le président Honoraire notre ami Rémy.

Le temps s’écoule bien vite, et sans perdre du temps autorités, paras, porte-drapeaux et amis  se regroupent de façon à pouvoir réaliser rapidement une magnifique photo de groupe.

Nous rejoignons la zone de saut située à peine à  cent mètres de là. L’avion des paras a décollé et se présente déjà au-dessus de la DZ.  Un nombreux public informé quelques jours plus tôt par la presse attends avec impatience le largage des chuteurs.  Hervé Coz, président de l’École de parachutisme de l’Atlantique, ouvre le bal. L’aéronef est à mille cinq cents mètres d’altitude, un petit noir à peine visible sort de l’avion. Quatre autre chuteurs suivront. Idéalement positionnés, les spectateurs ont le plaisir de voir les parachutistes se poser à quelques mètres d’eux. Les yeux des enfants pétillent , les appareils photos des adultes crépitent. Une photo regroupant autorités, paras , chuteurs et jeunes du conseil municipal est effectuée. Merveilleux souvenir pour les uns et les autres.

Il fait très beau, et très chaud, le vin d’honneur offert par la municipalité est apprécié à sa juste valeur. Le président de la section remet quelques cadeaux souvenirs à madame le Maire,  la  colonelle de gendarmerie et au président de la section UNC locale ( préparation de la salle de restauration ).

Plus de cent quarante personnes prennent place dans la salle communale , devenue salle de restauration. La décoration de la salle est une réussite, parachutes, mannequins, brevet para , affiches, banderole, bannière  et drapeaux agrémentent joliment l’espace.

Régulièrement les chants paras fusent, l’incontournable chant  » Opium  » est repris en chœur par l’ensemble des participants. Trois paniers garnis de qualité sont soupesés par toute personne souhaitant gagner ce lot. C’est un heureux président d’une association amie, qui évaluera au plus près le poids, soit plus de quatorze kilos.

Cette journée a été une parfaite réussite. Merci à tous ceux et celles qui se sont investis  pour que nos adhérents, amis et invités gardent un excellent souvenir de très belle journée.

Et un grand merci à notre boulanger et à nos photographes

Et par Saint-Michel………vivent les Paras