Accueil / Médias / Galeries / 2020 / Au Colonel Edgart Tupët-Thomé

Au Colonel Edgart Tupët-Thomé

Un parcours exceptionnel :

Signée : DE BOLLARDIÈRE

Extrait : livre Special Air Service d’Edgard Tüpet-Thomé (Atlante éditions)

Nom : THOMÉ

Prénoms : Edgar -Alphonse

Date et lieu de naissance : 19 avril 1920 , à Bourg-la-Reine (Seine)

Engagé par devancement d’appel à dix-huit ans, novembre 1938, au 8° régiment de Zouaves. Comme sergent participe avec cette unité aux attaques de Lorraine dans la région de Sierck  (septembre 1939), puis en Belgique (mai 1940), participe enfin à la bataille de Dunkerque jusqu’au 05 juin  1940, son unité protégeant l’embarquement du Corps Expéditionnaire Britannique.

Fait prisonnier le 05 juin 1940, s’évade le 10 juin 1940 de Rexpoede en cours de transfert.

N’acceptant pas la défaite et l’armistice, essaie dès son retour en France de contacter des éléments de Résistance. En mai 1941, prend contact avec le colonel Fourcaud (EMP du général de Gaulle) et travaille avec cet officier en tant qu’agent de renseignements  et de liaison  jusqu’en août 1941.

A cette époque quitte la France, traverse l’Espagne (15 août 1941) et rejoint la Grande-Bretagne où il suit l’instruction et l’entraînement pour travailler à l’EMP;

Parachuté en France le 09 décembre 1941, travaille en France comme agent de renseignements de première classe jusqu’en juin 1942. Blessé à l’atterrissage, bénéficie à la fin de la mission d’une permission de convalescence qu’il passe aux U.S.A

En août 1943, rejoint les parachutistes à Camberley et en janvier 1944 est affecté à la 2° compagnie du 3° RCP

Droppé une première fois le 04 août 1944 avec soixante hommes près de Daoulas, tue douze Allemands, fait quarante prisonniers, et libère Daoulas.

Attaque la garnison allemande de Landerneau, lui infligeant de lourdes pertes en tués et prisonniers et libère Landerneau.

Rejoint la 6° Division blindée américaine et exécute à son profit des reconnaissances audacieuses.

Parachuté une seconde fois le 27 août 1944 dans le Jura à Montécheroux, participe à plusieurs embuscades, attaque et prend Clerval, qu’il défend pied à pied avec cinquante hommes contre un ennemi très supérieur en nombre, disposant de vingt-sept chars et voitures blindées, tuant une trentaine d’Allemands et détruisant un char.

Rejoint avec son unité la 45° division d’infanterie américaine ( 7° armée) – est affecté au groupe de reconnaissance divisionnaire et s’y distingue notamment à Arsches pour le passage de la Moselle.

Parachuté une troisième fois le 07 avril 1945 dans la région de Diever (Fridlan, Hollande) effectue avec sa section forte de quinze hommes de nombreuses attaques sur les voies de communication ennemies, lui infligeant des pertes sérieuses en hommes et en matériel, faisant notamment sauter avec leurs équipages, sur le canal Meppel-Assen, un remorqueur et une péniche chargée de munitions.

Le samedi 05 juin 2010, afin de commémorer la libération de DAOULAS et de LANDERNEAU par le lieutenant TUPËT-THOMÉ (dernier S.A.S. Compagnon de la Libération résidant en Bretagne), une journée du souvenir a été organisée

Cette journée   fut jalonnée de rencontres sur les lieux où se sont déroulés de hauts faits d’armes. C’est lors du rassemblement à proximité de l’église au Tréhou, que nous sommes accueillis par la famille BOUGUENNEC qui nous guidera jusqu’à la ferme du Cleguer. Une haie d’honneur de drapeaux et de nombreux adhérents en tenue UNP étaient en place pour accueillir le colonel  Edgar TUPËT-THOMÉ

Après les mots de bienvenue nous nous rendons en cortège  à SAINT URBAIN, au manoir de Kerdaoulas où résidait l’Amiral DE BOISANGER et où fut soigné le parachutiste DUBOSC (jambe cassée).

Enfin départ pour LANDERNEAU où nous sommes accueillis à 12 h 00 par Monsieur le Maire, monsieur Patrick Leclerc,  accompagné de membres de l’UNC Landerneau, auprès de la borne Patton (qui porte le nom d’Edgar TUPËT-THOMÉ) sur le quai du Léon  près du pont Rohan.

Cette rencontre est suivie d’un vin d’honneur à la mairie. 

Journée mémorable , et grand honneur pour tous les participants ayant côtoyé ce grand parachutiste.

Les obsèques du Colonel Edgar TUPĒT-THOMÉ, Parachutiste SAS, Compagnon de la Libération, Grand Croix de la Légion d’Honneur, ont eu lieu le 19 septembre 2020 à Binic (22) en l’église de Notre Dame de Bon Voyage. En présence de sa famille, des autorités civiles et militaires et de ses amis. Ses camarades de L’Union Nationale des Parachutistes des Côtes d’Armor et du Finistère lui ont rendu un dernier hommage. A noter la brillante prestation des deux joueurs de cornemuses qui ont joué sans arrêt entre l’église et le cimetière, malgré la pente accentuée de la rue.

About VIEUX RAPACE

Vérifiez également

Maquis de Saint Laurent 2020

Mardi 04 août 202076ème Anniversaire des Combats des Maquis de Saint Laurent en hommage aux …