A EUGÈNE GAMBIER

Section UNP 290 – Finistère

Section : Capitaine Marcel CLÉDIC

BP : 65 730 – UNP : 6579

Nous avons la douleur et la tristesse de vous annoncer le décès de notre ami et camarade Eugène GAMBIER, survenu le 18 mai 2022 à l’âge de 96 ans.

Ses obsèques se sont déroulées, le mercredi 25 mai en l’église Saint Alénor à Ergué-Armel (Quimper) en présence des membres de sa famille, de ses amis et de ses Frères d’Armes.

Une forte délégation de l’UNP du Finistère, la section « Capitaine Marcel CLÉDIC » avait tenu à rendre hommage à leur camarade et ami Eugène.

Solennellement l’assistance rentre dans l’église.

Durant l’office religieux, le président de la section retraça sa carrière durant l’éloge funèbre prononcé.

Une très belle prière du parachutiste fut entonnée par l’ensemble des bérets. Grand moment d’émotion pour l’ensemble des participants.

Un dernier hommage lui était rendu devant le parvis de l’église. Occasion une nouvelle fois de voir les drapeaux s’incliner devant le cercueil.

Pour clôturer cet hommage, le chant  » J’avais un camarade  » était joué à la trompette et coutume oblige c’est avec la belle mélodie  » Amazing Grace » que se terminait cette belle cérémonie.

Un dernier  » Et par Saint-Michel  » retentit lorsque le fourgon funéraire quitta les lieux.

Une bonne partie des participants se rendait au cimetière de Plogonnec, endroit où notre camarade Eugène avait décidé de reposer.

Né le 20 juillet 1925 à Gaillefontaine (Seine Maritime), animé d’un fort sentiment de patriotisme, il choisit dès19 ans le métier des armes, en signant un engagement militaire de trois ans au titre des Chars d’assaut pour servir au Bataillon de Marche 3/2 qui deviendra le 67ème RI. Au sein de cette unité il participe aux opérations de libération des villes de Dunkerque, Strasbourg et à l’occupation de l’Allemagne jusqu’au 1er juin 1946.

En février 1947, Eugène es affecté au BM 151, puis au BMEO en Indochine. Il participe aux opérations de Cochinchine de février 1947 à avril 1948, son courage te vaudra d’être cité à l’ordre du régiment lors des combats à Cion Tho Dia.

Il effectue un deuxième séjour en Indochine d’avril 1950 à août 1951 au sein du 43ème RIC puis du 22ème RIC.

Il participe à nouveau aux opérations de Cochinchine.

A l’issue de ce double séjour indochinois, il poursuit sa carrière dans les Troupes Coloniales. Il est alors affecté à la 1/2 BCCP à Vannes/Meucon de 1951 à 1954. Sera breveté parachutiste le 18 juin 1952 numéro de son brevet le 65730. En février 1954, il est désigné pour servir au Sénégal où il est affecté au 4ème BCCP.

Rapatrié en août 1956, il rejoint le 14ème RCP à Toulouse, désigné pour l’Algérie, il participe activement aux opérations de septembre 1958 à mars 1961. Son courage et son dévouement lui vaudront d’obtenir une deuxième citation à l’ordre du régiment.

L’ensemble de ses faits d’armes et sa participation volontaire aux différents conflits lui valent d’obtenir la

Médaille Militaire en 1961. Le grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite lui est ensuite décerné en 1988. Il était aussi titulaire de la Croix du Combattant Volontaire barrettes 1939/1945- Indochine et Afrique du Nord.

Parallèlement à ses activités professionnelles, Eugène Gambier entend œuvrer à la mémoire du monde combattant en s’employant au sein de nombreuses associations d’anciens combattants. Membre de l’UNP depuis 1976 il en devient le porte-drapeau de la section du Finistère, fonction qu’il a rempli avec assiduité et sérieux durant plus de 40 ans. Son amour de la Patrie, son attachement aux valeurs des Anciens Combattants et à ses Frères d’Armes, son amitié partagée avec les combattants des plus jeunes générations lui ont valu de se créer parmi eux de solides amitiés aux cérémonies patriotiques et commémoratives.

Sa bonne humeur, sa gentillesse, l’empathie qu’il dégageait, mettaient d’emblée à l’aise l’interlocuteur qu’il avait en face de lui. Son sourire rivé aux lèvres était unanimement apprécié, son sens de l’écoute, son calme olympien, faisaient indéniablement de lui, cet homme de cœur. L’esprit para chevillé au corps, il a été toujours un exemple pour les générations qui ont pris le relais derrière lui.

L’histoire d’Eugène GAMBIER

Nous adressons à tous les membres de sa famille, nos plus vives et sincères condoléances.

Que notre patron Saint Michel, l’accueille auprès de lui sur la piste sans fin, et lui réserve une place privilégiée au paradis des parachutistes.

About VIEUX RAPACE

Vérifiez également

L’Ile Tudy le 27 mai 2022

Cérémonie commémorative de la Journée Nationale de la Résistance Cette cérémonie s’est déroulée à l’Île …