A Didier MOURIER

Nous avons la tristesse et le regret de vous annoncer le décès de notre ami Didier MOURIER, survenu à l’aube de ses 56 ans.

UNP :  43455      BP : 501748

Ses obsèques ont été célébrées le vendredi 18 janvier en l’église de Guipavas. Une forte délégation d’une trentaine bérets de la section UNP du Finistère avait tenu à lui rendre hommage et à soutenir sa famille.

 Un vibrant hommage fut rendu par notre président, tandis que Rémy Fabre termina la cérémonie religieuse par la lecture de la Prière du Para. Devant le parvis de l’église, quatre drapeaux lui ont rendus les honneurs, alors qu’un Amazing Grace joué à la cornemuse par notre ami Jean-Noël clôturait l’hommage.

Né le 18 janvier 1963 à Brest, Didier s’engage au titre de l’Ecole d’Application de l’Infanterie, intègre la 69ème promotion, est nommé sergent le 1er novembre 1982.

A l’issue est affecté au 76ème Régiment d’Infanterie à Vincennes, après avoir été breveté parachutiste, il rejoint en août 1985 le 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes.

A peine arrivé au régiment il part avec son unité servir au Liban au sein de la FINUL

Nommé sergent-chef en 1986, retenu pour suivre le stage de moniteur parachutiste, il obtiendra son brevet en   1990 n° 3289

Participera à une mission militaire au Tchad et sera nommé adjudant en 1991.

Il est temps pour lui de connaître une autre affectation, et c’est tout naturellement qu’il rejoint l’Ecole des Troupes Aéroportées à Pau . Durant 05 ans il formera bon nombre de stagiaires et en profitera pour acquérir un maximum de qualifications dans le domaine de la troisième Dimension.

Malheureusement, la maladie commence sournoisement son travail, et sa brillante réussite dans le monde parachutiste s’achève brutalement, alors qu’il est promis à une belle carrière

Le 30 août 1999, il pose son paquetage.

Croix du combattant, médaille de la Reconnaissance de la Nation, médaille d’Outre-mer, médaille d’Or de la Défense Nationale – Médaille ONU agrafe Liban

A sa maman Annick, à sa sœur Laurette, à Jean-François son beau-frère, nous leur présentons nos sincères condoléances.

Que Saint Michel l’accueille au paradis des parachutistes.

Depuis des années, malgré les soins de tes médecins, malgré ta vigueur exceptionnelle, malgré ton courage impressionnant, la maladie a fini par t’emporter. Tous ceux qui au sein de la section ont eu le plaisir et la chance de te connaître, ont été impressionnés et bluffés par cette volonté, ce courage qui t’animaient malgré les souffrances bien présentes. Nos rencontres ont été très enrichissantes pour nous, et l’esprit para qui t’animait était un bel exemple pour nous tous. Merci Didier, ces instants privilégiés resteront à jamais gravés dans nos mémoires

About VIEUX RAPACE

Vérifiez également

A Jean-Yves LEOST

Section UNP 290 Nous avons la tristesse et le regret de vous annoncer le décès …