Accueil / Cérémonies & Manifestations / 2018 / Hommage à Landivisiau

Hommage à Landivisiau

 

Hommage. Gilles Ollivier décédé il y a 35 ans à Beyrouth

________________________________________________________________________

Publié le 24 octobre 2018 à 13h21 Modifié le 24 octobre 2018 à 13h26

La famille de Gilles Ollivier, les autorités civiles et militaires et de nombreuses délégations d’anciens combattants ont rendu hommage au jeune sergent, mort le 23 octobre 1983, à Beyrouth.

Le mardi 23 octobre, à 11 h, la famille de Gilles Ollivier, les autorités civiles et militaires et de nombreuses délégations d’anciens combattants, ont rendu hommage au jeune sergent landivisien, mort le 23 octobre 1983, à Beyrouth.

Le 35e anniversaire de l’attentat du poste Drakkar

Ce jour-là, 58 parachutistes français de la Force multinationale d’interposition au Liban étaient tués dans l’explosion de l’immeuble Drakkar à Beyrouth, touché par un attentat à la bombe. Parmi les victimes, le Landivisien Gilles Ollivier, âgé de 25 ans et le caporal Jean Corvellec, de Carhaix, tous deux membres du 1er Régiment de chasseurs parachutistes, basé à Pau. Depuis 1983, tous les cinq ans, les familles des victimes et les survivants se réunissent pour honorer la mémoire des disparus, dans des villes différentes à chaque fois. Ce mardi, pour le trente-cinquième anniversaire, c’était au tour de la Ville de Landivisiau d’accueillir l’événement. La cérémonie militaire au monument aux morts, avec dépôt de gerbes, prises de parole et hymne national chanté a cappella, a fait la part belle aux bérets rouges et verts en mémoire des deux soldats qui, dans un Liban déchiré par la guerre civile, ont laissé leur vie au sein de la Force multinationale de sécurité mise en place par l’ONU, dans un but précis : le maintien de la paix.

 

About VIEUX RAPACE

Vérifiez également

Saint-Michel à Landerneau

  Parachutistes. Pas de saut mais un bel hommage Publié le 30 septembre 2018 à …