Accueil / In Memorian / Nos disparus / 2017-Leur dernier saut / Dernier saut d’un Parachutiste SAS

Dernier saut d’un Parachutiste SAS

Décès d’un des derniers SAS parachutés en Bretagne en août 1944

L’Association des Familles des Parachutistes SAS de la France Libre a annoncé la mort du sergent-chef Djamil Jacir. Ce parachutiste de la France Libre est décédé à l’âge de 98 ans lundi soir à l’Institution nationale des Invalides à Paris où il était pensionnaire depuis février 2013 (merci à Pierre-Marie Giraud pour l’info).

Djamil Jacir comptait parmi les derniers survivant des parachutistes SAS à avoir participé aux opérations aéroportées en Bretagne à l’été 1944 et à celle des Pays-Bas au printemps 1945.

Djamil Jacir était né le 29 juillet 1919 à Paris (VIIe). Il s’engage dans l’armée de l’air en août 1939. Affecté au Levant, il rallie les Français Libres en septembre 1941 à Damas. Affecté aux Forces aériennes françaises libres (FAFL), il rejoint le 1er bataillon d’infanterie de l’air (BIA). Breveté Special air service (SAS) le 26 mai 1943 en Angleterre, il est alors intégré au 4e SAS qui deviendra le 2ème régiment de chasseurs parachutistes (RCP).

Le 5 août 1944, Djamil Jacir est déposé dans la région de Locoal-Mendon (Morbihan) par planeur avec deux autres SAS (Pierre Lacaze et Lucien Neuwirth) et une jeep dans le cadre de l’opération Spenser pour libérer la région. Au total, cette opération engage dix planeurs (chacun avec une jeep et trois SAS). Djamil Jacir est blessé par des éclats de mortier le 13 août 1944 lors des combats pour la libération de Nantes. Le 4 avril 1945, Djamil Jacir est parachuté dans la région d’Amherst (Pays-Bas), une opération qui réunit plusieurs centaines de SAS français.

Après la guerre, Djamil Jacir reprend sa profession de diamantaire et d’expert en pierres précieuses, devenant un spécialiste reconnu. Il portait à sa boutonnière l’insigne des SAS, une paire d’ailes en diamants.

Le sergent-chef Djamil Jacir était chevalier de la Légion d’honneur et commandeur de l’ordre national du Mérite. Il était titulaire de la Médaille militaire, de la Croix de guerre 1939-1945 avec cinq citations, dont deux à l’ordre de l’armée, de la médaille de la Résistance et de nombreuses décorations étrangères. Très impliqué dans les organisations d’anciens combattants, il avait fondé l’Association nationale des anciens parachutistes (Anap). Il avait été pendant de longues années commissaire au comité de la Flamme sous l’Arc de Triomphe.

Ses obsèques se dérouleront le mardi 26 septembre à 11h en la cathédrale Saint Louis des Invalides. Djamil Jacir sera ensuite inhumé au carré militaire du cimetière de Vaugirard.

 

 

08 mai 2016 Quimper
08 mai 2016 Quimper
Saut à Plouarzel 2016
Saut à Plouarzel 2016
Assemblée Générale 2016
Assemblée Générale 2016
Insigne ETAP
Insigne ETAP
Cochon Grillé 2017
Cochon Grillé 2017

À Propos VIEUX RAPACE

Vérifier aussi

Gildas LEBEURIER , un centurion s’en est allé

                              ...

A Albéric RIVETA

C’est avec tristesse que le 1er Para déplore le décès en opération extérieure du chasseur ...

A André JEZEQUEL

Nous avons la douleur et la tristesse de vous annoncer le décès de notre ami ...

A Désiré ROLANDEAU

Nous avons la douleur et la tristesse de vous annoncer le décès de notre ami ...

A Jean-Claude VAUTIER

Nous avons la douleur et la tristesse de vous annoncer le décès de notre ami ...