A Claude RIFFAUD

Une figure des Nageurs de Combat s’en est allé

 L’Amicale des Nageurs de Combat nous informe du décès, mercredi après-midi, de Claude Riffaud, « NC 1bis », c’est-à-dire premier nageur de combat (NC) au côté de Bob Maloubier, lui aussi récemment disparu.

Né en 1924, résistant à 17 ans, entré dans la Marine en 1944, capitaine d’un sampan en Indochine à 25 ans, Claude Riffaud passe par les commandos marine, François puis Hubert (parachutiste). En 1951, enseigne de vaisseau, il suggère à l’état-major de la Marine la création d’un corps de nageurs de combat… qui accepte. Pour ce faire, il est détaché à Arzew (Algérie) au Centre Interarmées des Opérations Amphibies afin d’y créer une unité de nageurs de combat. Auparavant, il part se former chez les NC italiens puis britanniques du SBS.

Il commande le commando Hubert, devenu l’unité des nageurs de combat de la marine, de 1953 à 1958 , puis l’ « Elie Monnier », bâtiment de plongée profonde du groupe d’études et de recherches sous-marines (GERS). Il rejoint ensuite le service action du Service de Documentation Extérieure et de Contre-Espionnage (SDECE) en charge de la collecte des renseignements stratégiques aux États-Unis. Revenu dans la Marine, il, est commandant en second du porte-avions “Clemenceau” et revient à la plongée comme , cocréateur du Centre National pour l’Exploitation des Océans (CNEXO) – futur IFREMER – en charge du

programme de plongée profonde, avec l’ « Archimède », bathyscaphe de la Marine française qui atteint un record à – 9 500 mètres).

Revenu à la vie civile, il publie de nombreux livres, dont des romans et une célèbre « Grande aventure des hommes sous la mer ». ( Source blog Secret Défense)

 

About VIEUX RAPACE

Vérifiez également

A Henri COLLIOU

Nous avons la tristesse et le regret de vous annoncer le décès de notre ami …